Rechercher :

Favoris - Page de démarrage - Me contacter- Forums - RSS

Référencez votre site

a) Introduction

Cette partie est de très loin la plus longue à lire, et la plus importante pour votre site. En effet, dans une optique commerciale, le contenu du site n’est qu’un moyen, au service du référencement, dont la finalité est le revenu publicitaire.

Contenu -> Meilleur référencement -> Accroissement de l’audience -> Accroissement des revenus publicitaires

b) Le référencement, c’est quoi ?

Quand vous créez un site Internet, c’est bien dans le but qu’il soit lu (et de préférence, par le plus grand nombre de personnes possibles). Les webmasters amateurs se limiteront à ce but. Quand aux webmasters professionnels, l’audience de leur site n’est qu’un moyen pour gagner des revenus publicitaires.

Vous devrez des lors penser, en même temps qu’à la conception à proprement parler de votre site, penser à le référencer, ou dit autrement, le faire connaitre. Votre site n’est qu’un parmi des millions (parmi plus de 110 millions), c’est à vous de vous battre pour le faire connaître.

Vous pouvez tout d’abord faire du bouche à oreille pour promouvoir votre site auprès de votre famille ou de vos amis, mais malgré tout, votre audience restera extrêmement limitée si vous agissez ainsi. Un site doit en effet avoir plusieurs centaines, ou ce qui est préférable, avoir plusieurs (dizaines) de milliers de visiteurs quotidiens pour permettre au webmaster de gagner des revenus substantiels.

Ainsi , si l’on considère un CTR de 3%, un clic à 0,10$, et 1$ = 1,60€ ; et en estimant les dépenses de votre site – hébergement, référencement, … - à 25% de votre chiffre d’affaire, pour gagner un modeste salaire de 2000€ net/mois avec votre site, il vous faudra gagner 3600€/mois en tenant compte des CS et impôts, soit un CA de 4800€/mois (7680$/mois) en tenant compte des dépenses de votre site. C’est donc quelques 76 800 clics/mois, soit 2,56 millions de pages avec publicités qu’il faudra afficher chaque mois. Soit, à raison de 3 pages/visiteur en moyenne, attirer quelques 28 000 visiteurs par jour sur vos sites…

Le mieux reste ainsi de chercher le visiteur à sa source, c'est-à-dire sur les moteurs de recherches.

c) Référencement sur les moteurs de recherches

c.1) Généralités

Certains sites ont une renommée spontanée : ainsi vous allez sur Google sans être passé au préalable par un autre moteur de recherche. Il en est de même pour Hotmail, Ebay, Amazon, YouTube, Facebook…

Mais avec plus de 110 millions de sites web, on peut sans craindre dire que plus de 99% des sites n’ont pas une renommée spontanée, et ne sont que des sites parmi d’autres. Il leur est donc nécessaire, voire vital, d’être bien visibles sur les moteurs de recherches. Ainsi, environ 80% des visiteurs de mes différents sites proviennent de moteurs de recherche.

c.2) Comment référencer votre site auprès des moteurs de recherche ?

Sur de nombreux moteurs de recherches, un formulaire vous permettra de référencer votre site auprès de leur base de données. Mais avant de faire cette démarche, assurez vous que ce qui suit aie été déjà appliqué à propos de votre site Internet.

c.3) Avoir un bon nom de domaine (NDD)

Avoir un bon nom de domaine aide à un bon référencement. Cela peut sembler être une lapalissade, mais avoir un site sur les voitures qui s’appellerait toutsavoirsurlimmobilier.com n’aide pas. Ceci est une boutade, mais combien de sites ont encore une URL du type perso.fournisseurdacces.fr/monsite/blablabla/page.html ?

Si vous souhaitez avoir un référencement correct, il est INDISPENSABLE d’avoir un NDD en propre : .com reste le mieux, un .fr pour un site plus orientée vers le France, … En effet, le nom de domaine en propre permet de filtrer une grande partie de sites persos pour les moteurs de recherches, et fais plus « pro » qu’un nom de domaine telle que perso.mapageweb.fr … .

Ca ne coûte pas cher de posséder un NDD en propre: de nombreux hébergeurs proposent, pour quelques euros par mois, un nom de domaine en .com, .fr, .net, … ainsi qu’une solution d’hébergement. 1&1 propose ainsi une offre intéressante à 2,38 euros par mois, proposant … Pour plus d’informations sur l’offre, n’hésitez pas à consulter leurs offres

NB : On ne devient jamais à proprement parler d’un nom de domaine, mais seulement son « locataire ». On doit donc verser une sorte de redevance chaque année pour rester en possession de son nom de domaine. Tant que l’on paie, personne d’autre ne peut (normalement) nous piquer notre NDD, sauf en cas de litiges avec une entreprise, si vous possédez un NDD non-légitime (exemple : le NDD dont le nom est celui d’une entreprise, pour profiter de sa renommée pour avoir une audience garantie, …). Par contre, dès que vous ne paierez plus, le NDD redeviendra accessible à toutes et à tous.

Quand au nom de domaine à proprement parler, choisissez en un qui :

-Est facile à retenir (éviter un nom de domaine contenant plus de 2 mots).

-En rapport avec le thème du site. Ainsi, mon site sur l’Egypte se nomme Legypte Antique. Rien que le nom de mon site me permet de figurer généralement sur la page 1, parfois en page 2, de Google sur la requête « Egypte Antique », m’assurant d’une certaine audience.

-Eventuellement, un nom de domaine rigolo.

-Vous pouvez également créér un NDD de toutes pièces : Certes le « gogol » est un nombre qui vaut 10^100, mais ce nom n’était que peu connu du grand public. Yahoo, Ebay, sont des réussites du web, avec pourtant un NDD créé de toutes pièces.

c.4) Les métas

Les grands moteurs de recherches référencent des milliards de pages Internet. Il est bien évident que les employés de Google, MSN, Yahoo, … ne peuvent réaliser un tel travail. Leurs ingénieurs conçoivent des machines et des programmes, qui scannent l’ensemble de l’Internet, grâce à des robots, afin de référencer les nouveaux sites, les nouvelles pages, … Et ceci automatiquement. Les robots s’aident des balises métas contenues entre les balises <head> et </head>, essentiellement le titre, et les mots clés à l’aune de l’article pour juger de la pertinence, et donc du bon référencement des pages web.

Par conséquent, placez sur vos pages dans la section des métas, entre les balises <head> et</head>, des mots clés, une description de la page, ainsi qu’un titre, qui doivent être différents sur chacune des pages de votre site. Quand à l’article en lui-même, il faut qu’il soit de préférence suffisamment long mais pas trop, et contienne plusieurs occurrences des mots-clés indiqués dans la balise <head> afin que le moteur de recherche considère votre article comme pertinent.

c.5) Segmentez vos mots-clés et les expressions clés ou vous souhaitez être bien référencés sur les moteurs de recherches

Ne mettez pas une liste de mot clés à rallonge sans rapport avec votre article, cela ne servirait à rien. De même, réfléchissez bien aux mots clés à promouvoir. Certes, les mots clés mp3 ou sex sont très fréquemment tapés sur les moteurs de recherches. Mais soyez réalistes : même en admettant que vous ayez un site de mp3 ou de sexe, pendez vous réellement figurer sur la première page des moteurs de recherche quand l’internaute aura tapé mp3 ou sex ?

Par conséquent, segmentez votre thématique de site, et ses métatags. Mieux vaut être premier sur la requête « Rock Anglais des années 60 » que 50 000ème sur la requête music. Certes la requête music est bien plus fréquemment tapée sur les moteurs de recherche, mais votre site ne sera jamais vu, car trop mal classé. Tandis qu’avec la requête « Rock Anglais des années 60 », pourtant moins recherchée, votre site bien classé drainera davantage de visiteurs. Mais même cette requête est trop générale et vous risquez de ne pas être bien référencé. Affinez donc encore vos mots clés pour être bien référencé sur une requête du style : « Concert des Beatles à Londres durant les années 60 », …

d) A retenir

De cette partie, s’il ne faut retenir que trois choses, c’est ceci :

1°) Personnalisez les métas de chacune de vos pages pour les rendre intelligibles auprès des robots crawler des moteurs de recherche.

2°) Plus de 90% des Internautes ne vont jamais au delà de la première page de recherche sur les moteurs de recherche. Etre sur la deuxième page reste acceptable au niveau référencement. Mais que vous soyez sur la 3ème ou sur la 10000ème, c’est exactement la même chose.

3°) Donc segmentez vos mots clés. Mieux vaut être premier sur une requête tapée 50 fois par jour que 200ème résultat d’une requête tapée 1 000 000 de fois par jour.


Bookmark and Share

Besoin d'un référencement? Optimisaweb vous recommande Atout Referencement, qui a une expérience de plus de 3 ans dans le domaine du référencement..


Fleche retour bas